Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Home - Yann Arthur-Bertrand

11 Juillet 2009 , Rédigé par Antoine Minjoulat-Rey Publié dans #Divers

Home – Film de YANN ARTHUS-BERTRAND

Production : PPR Distribution : Luc Besson

Le film “Home”, sortie en 2009, est un projet financé par le groupe PPR (anciennement nommé Pinault-Printemps-Redoute, PPR est un groupe industriel fondé par François Pinault en 1963 regroupant de nombreuses entreprises françaises tel que la Fnac, Louis Vuitton, Conforama, ou encore Gucci Groupe…). Le réalisateur est Yann Arthus-Bertrand (photographe, qui a notamment publié « La terre vue du ciel »). Grace à des images merveilleuses et à un texte poignant,  Home cherche à nous faire prendre conscience de la faiblesse de la nature vis-à-vis de l’Homme.

Ce film tire partie des nouvelles technologies d’information et de distribution : diffusé simultanément le 5 juin 2009 (date correspondant à la journée mondiale de l’environnement) sur la toile, sur France 2 en prime time, au cinéma dans plus de 50 pays et en DVD pour un prix très raisonnable (aux alentours de cinq euro), Home est un véritable Buzz médiatique. L’objectif de Yann Arthur-Bertrand, de Luc Besson et de François Pinault n’est pas de s’enrichir, mais d’informer la population, de la sensibiliser et enfin, de lui demander d’agir.

Résumé

La première partie du film explique la création de la Terre, et celle de l’Homo Sapiens, l’Homme qui pense. La terre a été formée il y a quatre milliards d’années,  alors que l’Homo Sapiens, il y a seulement 200.000 ans. Comment ne pas rester humble devant ce simple contraste ?

La création de la Terre, des cellules vivantes s’est faite de façon harmonieuse, chaque espèce à son propre rôle, chaque espère végétale a un rôle qui lui incombe. Les animaux vivent au cœur de cette harmonie, ils collaborent au développement de la Terre. Cette création, cette transformation continue, c’est notre héritage. Les Homo Sapiens sont dotés de faibles capacités physiques. Et pourtant, nous sommes l’espèce dominante de notre planète, grâce à notre intellect. Cette intellect nous a parmi de surmonter nos faiblesses, de créer des outils, de développer l’agriculture, l’élevage, d’utiliser des ressources naturelles d’une façon incroyable (tel que le pétrole) pour créer de l’énergie. L’Homme a transformé son monde pour se créer un bien-être et un confort incomparable, et pour satisfaire des besoins toujours plus grands.

Ces conditions de vie idéales ont un prix : épuisement des ressources naturelles, déforestation, réchauffement climatique… Dans la nature tout est lié, chaque action engendre une réaction quelque part sur la planète. C’est dans la deuxième partie du film, au travers d’exemples concrets et choquants que Home nous fait apparaitre  les défauts du rêve humain.

« Ce qu’il y a d’important, ce n’est pas ce qu’il disparaît, mais ce qu’il reste. », « Il est trop tard pour être pessimiste ». C’est avec ces messages forts que l’on nous demande de réagir. Comment ne pas prendre conscience de nos comportements en voyant la fonte des glaces du Groenland? Comment ne pas comprendre les dangers correspondant à la fonte des glaces de Sibérie libérant par la suite d’innombrables quantités de méthane dans l’atmosphère ? Comment ne pas condamner le fait que 50% des céréales produites sur la planète servent à alimenter le bétail et à créer des biocarburants ? Que dire aux habitants d’Haïti qui n’ont plus que 5% de leurs forets ?  Toutes ces questions nous sont posées sans détours ; on nous montre une vérité difficile à croire, difficile à voir, mais pourtant présente.

Critique

Le thème du film n’est pas novateur, de nombreux autres réalisateurs ont déjà essayé de nous faire prendre conscience des dangers de nos actes. Home se différencie par son scénario : la première partie fait l’éloge de l’Homme, la deuxième partie nous demande de réfléchir grâce à des exemples concrets. Ce scénario accompagné d’images surprenantes, envoutantes ne laissent pas indifférent le spectateur.  Les images sont ponctuées du monologue de Yann Arthur-Bertrand, décrivant les effets causés par l’homme. Enfin, des statistiques clefs nous font prendre conscience (au cas où les images et les paroles ne nous suffisent pas !) de notre faiblesse et de notre égocentrisme.

Le spectateur est immergé dans un monde végétal, animal, et Humain. Ces mondes sont tous liés, et doivent cohabiter. Malgré une morale évidente, des paroles déjà dites et redites, on ne s’ennuie pas devant ces paysages.

Pour moi ce film est un succès : il a atteint son but ; c'est-à-dire sensibiliser le spectateur. De plus les moyens de distribution sont dignes du challenge et envoient un message implicite : le monde bouge, les écolos aussi.  Je vous conseille donc de le voir à la première occasion, pourquoi pas maintenant ?  Faites un tour sur: http://www.home-2009.com/fr/index.html , film en streaming sur Youtube, et en toute légalité !

Bon film,

Antoine

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article